Nîmes
Contact

Demande d'information,
d'intervention...

L'équipe de Nimergie est à votre écoute pour vous apporter le meilleur service.

Nîmergie

Centrale Thermique de Nîmes
1, rue de la Chaufferie
30900 Nîmes

Centre de relation client :

0810 804 805 (appel gratuit)

Déclic, les services client en ligne

Nîmergie, un réseau de chaleur urbain et citoyen

Un peu d'histoire

La chaufferie centrale de Nîmes voit le jour en 1964. A sa création, elle fonctionne au charbon et alimente en chauffage et eau chaude sanitaire les quartiers Valdegour, Pissevin, et le centre hospitalier Caremeau. L'approvisionnement en charbon s'effectue via les mines d'Alès.

En 1993, le fioul lourd 2% remplace le charbon.

Le développement du réseau de chaleur s'effectue parallèlement à l'extension de l'agglomération. Une cogénération est alors installée en 1998. Le raccordement de l'hôpital Caremeau II au réseau (2000), contribue à l'augmentation des besoins en chaleur.
La densification du réseau s'accompagne alors d'une modernisation dans un souci d'économie et de préservation de l'environnement.

En 2003, le remplacement de deux chaudières amorce la modernisation de l'installation.
En 2004, le fioul à faible teneur en souffre contribue à la diminution des émissions atmosphériques(vapeur soufrée, poussières...) et lepassage au gaz (en 2005) renforce ces résultats, fiabilise la production tout en améliorant le rendement.

Au même moment, une démarche environnementale est engagée et en mars 2006 la centrale thermique, les réseaux ainsi que les sous stations (partie primaire) sont certifiés ISO 14001.

En 2014, place aux énergies renouvelables! Le réseau de chaleur fait peau neuve grâce au démantèlement des cuves fioul, à la rénovation des sous-stations et au passage du réseau en basse température. Le réseau s'agrandit avec un raccordement à l'usine d'incinération du SITOM Sud Gard.

Chaufferie centrale de Nîmes

1, rue de la chaufferie 30000 Nîmes

La chaufferie centrale est située sur la commune de Nîmes, dans les quartiers ouest.
Elle fonctionne aujourd'hui au gaz et fioul domestique (en secours) et récupére une partie de l'énergie fatale de l'incinération du SITOM SUD GARD.
Les moyens de production actuels sont:

  • Chaudière de 10 MW
  • Chaudière de 15 MW
  • Chaudière de 20 MW
  • Chaudière de 29 MW

Les moyens de production depuis octobre 2014:

  • Sous-station UTVE : échangeur de 10,6 MW

La chaleur issue de l'usine d'incinération est utilisée en priorité, puis en appoint viennent les chaudières gaz, et en dernier secours les chaudières fioul.

Les puissances des chaudières sont "étagées" pour permettre un engagement optimisé des générateurs. Cet ajustement permet de réguler la puissance fournie au plus juste de la demande de chauffage et l'eau chaude sanitaire (été-hiver).
Le fonctionnement optimisé est garant des économies d'énergie dès le site de production.

Sous-stations

Pour assurer la livraison de chaleur aux abonnés, 74 sous-stations parcourent la totalité du réseau.

Prestations

Dalkia assure la fourniture d'énergie thermique nécessaire au chauffage et à la production d'eau chaude sanitaire, tout au long de l'année.
Dalkia livre la chaleur en pied d'immeuble, dans un poste de livraison appelé "sous-station".
Dalkia est responsable de la fourniture jusqu'aux brides aval de l'échangeur de chaleur "primaire / secondaire" pour le chauffage et jusqu'aux brides aval du module de préparation de l'eau chaude sanitaire.
Au-delà, les installations, dites "secondaires", de distribution à l'intérieur des immeubles sont de la responsabilité de l'Abonné qui peut souscrire pour leur entretien un contrat spécifique auprès de Dalkia ou de tout autre prestataire.
Un arrêt de production, pendant la période estivale, permet, suivant les conditions définies au "Règlement du service", de procéder aux gros travaux de maintenance et d'entretien.